SEATC – R&D hydrolienne et houlomoteur

SEATC

Transformateur-connecteur pour les Energies Marines Renouvelables

Permettre le transport de l’énergie sous l’eau

Débuté en avril 2014 pour une durée de 3 ans, le projet Sea TC fait partie du programme « Energies décarbonées » des Investissements d’avenir de l’ADEME.

seatc transformeur-connecteur pour les EMRIl prévoit la mise au point d’un transformateur-connecteur électrique sous-marin innovant, destiné à raccorder des hydroliennes ou des génératrices houlomotrices immergées.

Il permettra une connexion sans contact des génératrices au réseau tout en conservant le rendement énergétique intact.


puce corrodysFinanceurs, coordonnateurs et partenaires

 ADEME Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergieLabel Investissements d'avenirADEME – Programme des Investissements d’Avenir
Le budget alloué au projet SEA TC est de 3,8 millions d’euros.
Le programme des Investissements d’Avenir de l’ADEME soutient le projet à hauteur de 1,8 millions d’euros.


MPrime Innovation coordinateur du projet SEATCMPrime Innovation est chargé de la gestion du projet dont les intervenants sont: DCNS, ACTIVETECH, G2Elab et CORRODYS.

DCNS partenaire du programme de R&D SEATCActivetech partenaire du projet SEATC

G2Elab partenaire du projet SEATCCorrodys partenaire du projet SEATC


puce corrodysObjectifs du projet de recherche

  • Réduction des coûts de connexion
  • Conservation d’un niveau de rendement élevé

Rôle de Corrodys

Corrodys interviendra au sein du projet afin de développer les connaissances sur la corrosion et le biofouling des matériaux magnétiques (et autres types de matériaux). Ce travail se réalisera sous forme d’accompagnement et conseils lors de la conception, avec la proposition de systèmes de protection contre la corrosion et le biofouling. Puis en phase de développement des tests seront réalisés pour la validation des solutions proposées.


puce corrodysPhases de développement

Phase 1

Réalisation d’un prototype de faible puissance (300kVA). Des tests seront réalisés afin de valider le concept de connexion retenu ainsi que les protocoles de protection contre le biofouling et la corrosion.

Phase 2

Réalisation d’un démonstrateur de 2MW testé dans un bassin reflétant les conditions environnementales réelles.

Phase 3

Démonstration en mer pour valider le comportement électrique du dispositif ainsi que les méthodes d’installation.

Une solution industrialisable devra être disponible lors de l’installation des fermes pilotes.

Les commentaire sont fermés.